« Contre le bruit, j’agis » : une campagne pour éviter le bruit dans le BTP

sante-qvt - Pénibilité
/

L’OPPBTP vient de lancer sa nouvelle campagne de prévention appelée « Contre le bruit, j’agis » afin de sensibiliser et d’accompagner les professionnels du secteur du BTP face à ce risque majeur.


Avec plus de 64 % des salariés concernés par les nuisances sonores en 2017 – selon l’Enquête Sumer 2017 sur les conditions de travail - le bruit est omniprésent dans le BTP. Parfois négligé sur le terrain, ses conséquences sur la santé des opérateurs sont pourtant bien réelles. Une exposition prolongée peut occasionner une perte auditive irrémédiable ainsi que d’autres risques associés, tels que de la fatigue, du stress, des troubles de l’équilibre ou, encore, des troubles cardio-vasculaires. Dans le secteur du BTP, il altère également à court terme la vigilance et la concentration, augmentant ainsi le risque d’accidents.

Pour faire face à ces enjeux, la profession se mobilise pour rappeler que de nombreuses solutions de prévention existent et tente d’en faciliter l’accès.

La campagne de l’OPPBTP s’articule sur deux axes. Le premier vise à sensibiliser l’ensemble des professionnels du BTP tandis que le second propose de de valoriser les protections individuelles contre le bruit (PICB) les plus efficaces et de faciliter leur acquisition.

L’OPPBTP rappelle que pour protéger les opérateurs du BTP du bruit, il est important de :

  • réaliser une évaluation des risques
  • investir dans du bon matériel
  • adapter l’organisation du travail et de l’activité
  • recourir aux équipements de protection individuelle

Pour faciliter ce dernier point, l’OPPBTP met en place un partenariat avec neuf 9 fabricants et distributeurs : 3M, Cotral, Earsonic, Auditech-Innovation, Interson, Uvex, MSA, Delta Plus et groupe RG.

En savoir plus :