L'événement de référence pour la santé et la sécurité au travail

Au bureau, on souffre de plus en plus du bruit

bruit au bureau

Selon les résultats de la dernière enquête SUMER, près de 25% des salariés du tertiaire sont exposés aux nuisances sonores.


Chaque année, l'enquête SUMER (Surveillance médicale des expositions des salariés aux risques professionnels) interroge l'état de santé des salariés et leur exposition aux risques professionnels. La dernière édition de cette enquête portant sur des données recueillies en 2017 retrace les évolutions des expositions des salariés aux risques professionnels sur les vingt dernières années.

Les expositions à des nuisances sonores, ponctuelles ou régulières, concernent plus d’un tiers des salariés (32 %) en 2017. La part des salariés concernés est en hausse dans tous les secteurs entre 1994 et 2017. C'est le cas du secteur tertiaire où les cadres et professions intermédiaires sont de plus en plus nombreux à déclarer souffrir du bruit.

L'exposition au bruit explose également dans la construction (+19 points), mais l’agriculture connaît une baisse de 10 points sur la période. Les ouvriers qualifiés sont les plus exposés en 2017 (68 % contre 48 % en 1994). On observe toutefois une légère amélioration entre 2010 et 2017.

Si globalement les contraintes physiques sont en diminution, les évolutions sont contrastées selon les catégories de risques. Les manutentions manuelles, la station debout, les expositions aux vibrations sont en baisse continue alors que les contraintes posturales augmentent fortement, notamment pour les ouvriers et les agriculteurs.

Congrès/Salon Préventica

Prochains rendez-vous

conférences

évements Preventica

Présents à Préventica 2019

Voir l'ensemble des partenaires