Supply Chain : la crise a révélé la faiblesse des politiques de maîtrise des risques

rique logistique
surete-malveillance - Gestion de crise / PCA
/
20/11/2020 - Magali Rossignol

Face à une crise d'une ampleur inédite, les entreprises ont éprouvé les limites de leurs dispositifs de continuité d'activité.


De nombreux dispositifs de maîtrise des risques de la Supply Chain existent et sont déployés dans les entreprises. Grâce à eux elles font face aux aléas de leur Supply Chain y compris au plus fort de la crise que nous traversons.Mais ces dispositifs ont leurs limites et ne sont que partiellement déployés dans les faits, par manque de moyens et / ou à cause de leur complexité de mise en œuvre.

La crise en a révélé les faiblesses et mis l’accent sur la nécessité de renforcer certains d’entre eux, voire d’en créer de nouveaux.

  • L’évaluation financière des fournisseurs s’est avérée peu utile car elle ne donne pas de vision en temps réel alors même que beaucoup se trouvent dans une situation délicate
  • Les partenariats stratégiques sont mis à mal par l’ampleur de la baisse de la demande qui pousse les donneurs d’ordre à resserrer leur panel pour protéger les coûts
  • La faible quantité de stocks déportés n’a pas suffi à compenser les fermetures de sites de production et l’engorgement des flux logistiques
  •  Le manque de traçabilité des produits sur les flux logistiques n’a pas permis aux entreprise de rerouter à temps les flux et certians composants ont été bloqués plusieurs semaines.

La crise a été révélatrice des défaillances de la Supply Chain dans une économie mondialisée. La crise du Coronavirus devrait favoriser une prise de conscience des entreprises quant à la limite des modèles actuels de Supply Chain et de leur capacité à en maîtriser les risques.

Selon la dernière édition du Baromètre Supply Chain, plus des 3/4 des personnes interrogées souhaitent d'ailleurs modifier le profil de leur Supply Chain.