Les RH se sentent proches de l’épuisement selon une récente étude

sante-qvt - Pénibilité
/

Les Éditions Tissot et Payfit publient la 4ème édition du baromètre "Les RH au quotidien", qui dresse l’état des lieux de la perception de leur métier et de son évolution par plus de 800 professionnels RH.


82% des professionnels des Ressources Humaines  interrogés se déclarent proches de l’épuisement, 71% se sentent frustrés. C’est ce qu’indique la quatrième parution du baromètre « Les RH au quotidien » publié par Les Éditions Tissot et Payfit.

Réalisée auprès de 825 personnes – entre janvier et février 2021 – l’enquête a pour but de mettre en valeur les raisons du choix du métier de RH, de définir le réel travail au quotidien, les missions, de dresser l’image de la fonction et enfin de connaitre l’impact des services digitaux -et cette année ceux de la crise sanitaire – sur la profession.

Elle montre qu’au bout d’un an de crise sanitaire la situation des RH est plutôt difficile :

  • La crise sanitaire a amplifié les difficultés que les RH éprouvent depuis plusieurs années : un manque de temps et de ressources internes ; une gestion administrative chronophage, au détriment de missions plus essentielles pour les salariés
  • 2020 leur a imposé un surcroît de nouvelles priorités : mise en place du chômage partiel, du télétravail, installation de protocoles sanitaires en un temps record, tout en assurant l’information et le soutien des salariés.
  • Ils ne sont pas totalement satisfaits des outils digitaux dont ils sont équipés pour les décharger des tâches répétitives (paie, gestion administrative de personnel, organisation du travail).

En conclusion, l’étude indique un épuisement constant et un moral qui flanche toujours plus.