Les accidents du travail ont baissé en 2019 sauf dans l'intérim et les services

securite-au-travail - Management de la SST
/
07/10/2020 - Magali Rossignol

L’Assurance Maladie – Risques professionnels vient de publier son rapport annuel « L’Essentiel 2019, Santé et sécurité au travail » reprenant les faits marquants et les chiffres de la sinistralité de l’année écoulée.


En 2019, le nombre d’accidents du travail a connu une légère hausse : 655 715 nouveaux sinistres reconnus (+ 0,6 % par rapport à 2018). Cette hausse est attribuable à l’augmentation de 2 % du nombre de salariés.

En revanche, la fréquence des accidents de travail est en légère diminution par rapport à 2018 : elle s’établit à 33,5 pour 1 000 salariés. Elle reste à un niveau stable depuis plusieurs années et est toujours historiquement bas.

La sinistralité par secteur d’activité présente la même tendance légèrement en baisse, sauf dans le secteur tertiaire.

Les secteurs du BTP, bois, papier, textile, commerce non alimentaire et chimie présentent une très légère baisse de sinistralité (entre 0 et 1 % de diminution du nombre d’accidents du travail).

Les accidents du travail augmentent en revanche dans les services, en particulier dans les activités tertiaires (administrations, banques, assurances…) où ils enregistrent une hausse de 4 % mais aussi dans les secteurs du travail temporaire et de l’action sociale (+ 1,3 %).

Dans une moindre proportion, une légère augmentation du nombre d’accidents du travail est observée dans les activités de métallurgie (+ 0,6 %), transport et énergie (+ 0,3%) et alimentation (+ 0,2 %).

Le nombre d’accidents de trajet augmente de moins de 1 % en 2019, après avoir connu une forte hausse en 2018 en raison des intempéries et des conditions climatiques. Avec près de 99 000 accidents de trajet enregistrés, il s’agit du niveau le plus haut jamais atteint depuis l’année 2000.

BATISOLATION