L'événement de référence pour la sécurité des personnes et des biens

L’ANSSI déconseille l’usage du BYOD

Usage du BYOD
Dans une note technique publiée le 15 mai, l’ANSSI met en garde les entreprises sur le risque représenté par l’utilisation des smartphones.

Pour l’ANSSI, la sécurisation des données professionnelles via les smartphones est insuffisante lorsque ceux-ci sont aussi utilisés pour des usages personnels.

La note délivrée par l’ANSSI délivre 21 recommandations destinées aux directions informatiques mais souligne qu’ « il est illusoire d’espérer atteindre un haut niveau de sécurité avec un ordiphone ou une tablette ordinaire, quel que soit son paramétrage. »

Ces différentes recommandations concernent :

  • des généralités en termes de solutions de gestion de terminaux mobiles, de mots de passe, de verrouillage…
  • la sécurité des applications : restrictions d’installation, géolocalisation, profils de sécurité
  • la sécurité des données et des communications : désactivation des interfaces sans fil, chiffrage du stockage et des échanges,…
  • la sécurité du système d’exploitation et du terminal : mise à jour, redéploiement,…


En savoir plus :

 



Sur le même sujet

Pascal Brocard SISSE

"Si elle n’investit pas dans sa sécurité numérique, l’entreprise met sa pérennité en danger"

Pascal Brocard - Délégué à l’information stratégique et à la sécurité économiques
SISSE

Maître Eric Le Quellenec / Luc Jouve  Avocat au Cabinet Alain Bensoussan Avocats Lexing / Président de GPMSE Installation

"Le RGPD impose aux entreprises de sécurité privée de revoir leur gestion des données personnelles"

Maître Eric Le Quellenec / Luc Jouve -
Avocat au Cabinet Alain Bensoussan Avocats Lexing / Président de GPMSE Installation

Présents à Préventica 2018

Voir l'ensemble des partenaires