Préventica Paris, c’est déjà fini… Merci à tous de votre participation. RDV A Nantes ! |     JE M'INSCRIS

Environnement-Santé-Travail : appel à projets de recherche

SANTE ET ENVIRONNEMENTS POLLUANTS || Santé et environnements polluants
/

L’Anses vient de lancer de nouveaux appels à projets dans le cadre du Programme national de recherche Environnement-Santé-Travail (PNR EST). Ils visent à soutenir des travaux de recherche pour développer les connaissances scientifiques indispensables à l’évaluation des risques et à l’expertise sanitaire.


Le Programme national de recherche Environnement-Santé-Travail (PNR EST) finance des recherches sur les risques pour la santé humaine liés à l’environnement, y compris l’environnement professionnel, depuis 2006. Chaque année, une trentaine de projets permettent de faire avancer nos connaissances sur de nouveaux risques liés à l’évolution de notre environnement, aux changements des modes de consommation ou de travail, à l’arrivée de nouvelles maladies infectieuses ou au développement de nouvelles technologies.

Les deux appels à projets de l’édition 2022 lancés par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) ont ouvert le 15 novembre dernier et le seront jusqu’au 6 janvier 2022. Ces appels à projet portent sur deux sujets : l’un général, sur les thèmes santé-environnement et santé-travail, et le second spécifiquement sur le thème « radiofréquences et santé ».

Parmi les enjeux concernés par le premier appel à projet, on trouve :

  • les effets :
    des nanomatériaux,
    des agents chimiques dont les produits phytopharmaceutiques, avec un accent particulier sur les perturbateurs endocriniens,
    de la pollution lumineuse ou du changement climatique ;
  • les facteurs favorisant les cancers ;
  • l’exposition des travailleurs aux agents pathogènes.

Le second appel à projet, dédié au thème « Radiofréquences et santé », porte sur quatre problématiques :

  • les mécanismes d’action des radiofréquences au niveau cellulaire,
  • leurs possibles effets physiologiques ou sanitaires,
  • l’hypersensibilité électromagnétique
  • la caractérisation des usages et des expositions aux radiofréquences en situation réelle.