Travail en open space : comment améliorer le bien être ?

management-sst - Organisation du travail
/

Le travail en open space peut être générateur de stress et de souffrance au travail, en raison de ses caractéristiques. En travaillant sur certains points précis, le confort au travail peut être amélioré.


Pour améliorer les conditions de travail des salariés en open space, il importe de travailler sur l'environnement du poste de travail, son organisation et l'organisation du travail dans son ensemble.

En termes d'espace de travail, la norme AFNOR NF X 35-102 préconise un espace minimum de 10m² par personne, voire 15 m² par personne si l’activité des occupants est fondée sur des communications verbales. Il est conseillé de réserver des bureaux individuels si un salarié a besoin de s'isoler ponctuellement.

Le confort thermique et acoustique doivent également être soignés : la température idéale pour travailler en bureau est de 23° à 26° en été, 20° à 24° en hiver. L'ambiance acoustique ne devrait pas être supérieure à 55 décibels.

La dimension humaine est essentielle pour préserver le bien être en open space. Il est vivement recommandé de permettre à chacun de pouvoir personnaliser son espace de travail et des espaces de convivialité et de détente doivent être mis à disposition.

Les services de santé au travail ont rassemblé dans une brochure les points clés de l'amélioration des conditions de travail en open space.

En savoir plus :