Accidents du Travail/Maladies Professionnelles : des chiffres encourageants malgré une gestion difficile

chiffres accidents du travail maladies professionnelles  2020
securite-au-travail - Accidents du travail
/
08/01/2021 - Gabriel Taïeb

Malgré une sinistralité stable et une meilleure prévention dans les entreprises, les procédures administratives semblent être moins bien appliquées.


Malgré une année 2020 marquée par deux confinements et la hausse du télétravail, le nombre d’Accidents du Travail (AT) et des Maladies Professionnelles reste relativement stable, selon une enquête de BDO France.

Réalisée de février à septembre 2020 auprès de 300 entreprises implantées en France métropolitaine, l’étude se montre assez positive. Sur la période concernée, 82% des entreprises interrogées ont déclaré au moins une fois un sinistre affectant un salarié, soit une légère baisse de 3 points par rapport au baromètre précédent (publié en 2018).

Les efforts pour la sensibilisation suivent aussi une bonne tendance. 88% des professionnels interrogés estiment en effet « disposer de la formation suffisante pour mettre en place des actions de prévention des risques professionnels », soit 3 points de plus qu’en 2018.

Depuis 6 ans, le chiffre des arrêts maladie liés aux risques psychosociaux (RPS) reste également stable, avec une moyenne de 33% des entreprises concernées par ceux-ci. Néanmoins, les grandes entreprises représentent la vaste majorité (60%) des organisations touchées par ce phénomène.

Ces évolutions doivent pourtant être nuancées ; le baromètre soulève plusieurs points noirs, dont une gestion administrative qui se détériore. En dépit d’un chiffre élevé de travailleurs estimant être suffisamment formés pour faire une déclaration d’AT/MP (91%), 59% des répondants ont des difficultés pour compléter un questionnaire de maladie professionnelle. La régularisation des DAT en 48h a quant à elle chuté de 10 points, et le contrôle du taux ATMP de 17 points par rapport à 2018. Des chiffres qui peuvent s’expliquer par l’instauration de la dématérialisation, selon BDO France.