RDV en 2022 à NANTES & LYON ! |     JE M'INSCRIS

Transmission des agents biologiques et risques encourus

DOSSIER
SANTE ET ENVIRONNEMENTS POLLUANTS || Hygiène / propreté / décontamination / 11/09/2018

Risque biologique et chaîne de transmission

Les agents biologiques se transmettent en suivant une chaîne de transmission. Cette chaîne part du réservoir d’agents biologiques.

Le réservoir est un lieu où s’accumulent les agents biologiques. Il peur être vivant (peau, salive, cuir, laine…) ou inanimé (sol, eau, objet contaminé).

Pour qu’il y ait contamination, les agents biologiques doivent pouvoir sortir du réservoir ou le travailleur avoir accès à ce réservoir.

La transmission peut se faire par voie respiratoire (inhalation), par contact avec la peau ou les muqueuses, par inoculation (blessure, morsure ou piqûre d’insecte) ou plus rarement par voie digestive.

contamination viande

Agents biologiques et risques encourus

Les risques liés aux agents biologiques sont classifiés en quatre familles :

  • Les risques infectieux
  • Les risques immuno-allergiques
  • Les risques toxiques
  • Les risques cancérigènes

Les risques infectieux

Les infections sont dues à la pénétration puis à la multiplication d'un micro-organisme dans le corps. Les principales répercussions sur la santé sont très variables et peuvent être influencées par des facteurs individuels (baisse des défenses immunitaires par exemple).
La règlementation classe les agents biologiques en fonction de leur risque infectieux en 4 groupes de pathogénicité croissante noté de 1 à 4 (R 4421-3 et 4 du CdT).
Ce classement basé sur :

  • La pathogénicité chez l'homme
  • Le danger pour les travailleurs
  • Les possibilités de propagation dans la collectivité
  • L'existence ou non d'une prophylaxie (prévention technique ou médicale) ou d'un traitement

Les risques immuno-allergiques

Certains agent biologiques sécrètent (ou sont eux-mêmes) des allergènes à l'origine de réactions immunitaires excessives ou inappropriées de notre organisme. Ces effets se traduisent par des allergies ou des réactions d'hypersensibilité.

Les risques toxiques

L’intoxication se manifeste par un ensemble de troubles résultant de l'action exercée par une ou plusieurs toxines issues d'agents pathogènes. En milieu professionnel on peut ainsi être exposé à :

  • Des Exotoxines : molécules très actives sécrétées par certaines bactéries ou par certaines moisissures, à l'origine de pathologies graves. Parmi les maladies d'origine bactérienne on citera le Botulisme ou encore le Tétanos. Les toxines sécrétées par les moisissures ou mycotoxines sont quant à elles à l'origine d'intoxications qui, en cas d'exposition chronique, peuvent conduire à des cancers. Les mycotoxines sont produites dans certaines conditions d'humidité et de température. Leurs effets toxiques par ingestion sont bien connus. Des effets toxiques par inhalation ou contact sont toutefois suspectés
  • Des Endotoxines : composants de la paroi de certaines bactéries libérés lors de la division ou de la mort des bactéries (elles persistent longtemps après la mort de la bactérie). Leurs effets sont moindres que ceux des exotoxines, pouvant aller de la simple fièvre passagère accompagnée de courbatures à une atteinte broncho-pulmonaire chronique.

contamination instrument médical

Les risques cancérigènes

Certaines infections quand elles deviennent chroniques peuvent parfois provoquer des cancers. Dans le cadre d’une exposition à des agents biologiques, l'apparition d'un cancer résultera donc soit d'une exposition répétée à une mycotoxine par exemple ou à la complication d'une pathologie non détectée / inefficacement prise en charge (ex : évolution d'une hépatite virale).

PARTAGEZ :