L'événement de référence pour la sécurité des personnes et des biens

Désenfumage naturel ou mécanique : quelle solution privilégier ?

Le désenfumage permet lors d’un incendie d’extraire des locaux une partie des fumées et gaz de combustion afin de limiter la propagation et faciliter l’évacuation.
Différents dispositifs existent combinant extraction d'air naturelle ou mécanique et amenées d'air naturelles et mécaniques.
Tour d’horizon.

Le désenfumage consiste à évacuer une partie des fumées produites par l'incendie en créant une hauteur d'air libre sous la couche de fumée.

L'objectif est triple :

  • faciliter l'évacuation des occupants
  • limiter la propagation de l'incendie
  • permettre l'accès des pompiers

Le désenfumage est également indispensable pour limiter l'augmentation de température à l'intérieur des locaux et éviter l'effondrement du bâtiment, certains matériaux perdant leurs qualités de résistance mécanique à haute température.

Quatre types de méthodes de désenfumage existent, combinant extraction d'air naturel ou mécanique et amenées d'air naturels et mécaniques.  :

  • Le désenfumage naturel / naturel . C'est le plus fréquemment rencontré, il utilise le principe du balayage (injection d'un flux d'air dans le local permettant de "pousser" les fumées vers l'extérieur)
  • Le désenfumage naturel/ mécanique est plus particulièrement adapté aux bâtiments sur plusieurs niveaux
  • Le désenfumage mécanique / naturel  se base sur la hiérarchisation des pressions.
  • Le désenfumage mécanique/mécanique sera retenu lorsqu'il y a impossibilité de mettre en œuvre un désenfumage naturel, par exemple dans des locaux en sous-sol, parkings souterrains, …. .

Sur le même sujet

Prochains rendez-vous

Présents à Préventica 2019

Voir l'ensemble des partenaires