L'événement de référence pour la santé et la sécurité au travail

Préserver l’humain est la priorité de notre politique de sécurité incendie

Avec près de 18 millions de m2 de bâtiments en gestion en France, dépendant en outre de différentes réglementations, les enjeux de la prévention du risque incendie sont considérables pour BNP Paribas Real Estate Property Management avec un pôle entièrement dédié à cette thématique.
Zoom

Quel est le rôle du Département prévention des risques incendie chez BNP Paribas Real Estate Property Management ?
Comme son nom l’indique, le Département Prévention du risque incendie veille à prévenir les dommages qui pourraient être causés par un sinistre dans l’ensemble des immeubles que nous gérons. L’une des difficultés provient de la diversité de réglementations que nous devons appliquer en fonction des caractéristiques de ces locaux : résidentiels, Code du travail, ERP, IGH.
Notre équipe est composée de 4 personnes, des préventionnistes spécialisés dans la sécurité incendie qui sont les interlocuteurs privilégiés des gestionnaires techniques pour toutes leurs questions relatives à la sécurité incendie.


Dans quels cas pouvez-vous être amenés à intervenir ?
Notre rôle prioritaire est un rôle de conseil aussi bien auprès des propriétaires, des locataires que des gestionnaires de ces immeubles. Par exemple lorsque des travaux doivent être réalisés ou une restructuration du bâtiment envisagée, nous sommes systématiquement parties prenantes pour veiller au bon respect de la réglementation incendie.
Nous accompagnons également les gestionnaires techniques dans la rédaction de leurs appels d’offres et la sélection de leurs prestataires de sécurité incendie.
Nous assurons une veille règlementaire permanente et alertons les personnes concernées de l’éventuel écart réglementaire qu’il pourrait y avoir dans le bâtiment et les accompagnons dans les procédures de mise en conformité.


Quel est l’aspect de votre métier que vous appréciez particulièrement ?
C’est un métier très varié, chaque jour est différent du précédent. Nous avons une partie réglementaire importante mais aussi beaucoup de terrain, depuis les audits sécurité jusqu’aux exercices d’évacuation.
Nous avons une responsabilité importante et un devoir de sensibilisation et d’information. Les bâtiments résidentiels sont ceux où il y a le plus de victimes, bien souvent parce que les gens ne savent pas quel comportement adopter en cas d’incendie. Par exemple il y a depuis plus d’un an obligation d’installer les Détecteurs et Autonomes Avertisseurs de Fumée. Mais sait-on à quoi cela sert ? Qui contrôle leur bonne installation ?
De la même façon, dans les immeubles dits Code du travail, le respect de la réglementation incendie repose essentiellement sur le maitre d’ouvrage et le maitre d’œuvre, contrairement aux ERP et IGH plus encadrés, notamment par les commissions de sécurité.
Il y a encore beaucoup à faire dans mon métier pour faire avancer les choses et c’est cela qui me passionne !

Sur le même sujet

Prochains rendez-vous

conférences

évements Preventica

Et si on décidait d'être heureux, même au travail ?

AFNOR

Comment bénéficier des aides financières proposées par l'Assurance Maladie Risques Professionnels ?

CRAMIF / INRS

Etre Préventeur : La force d'un travail en réseau. L'exemple du GP'Sup

ASSOCIATION GP'SUP

La sécurité dans les entrepôts logistique de la grande distribution

PREVENTICA

Formation sommeil et vigilance: les nouvelles solutions digitales

MYSOMMEIL

Faire de votre baromètre QVT un levier d’engagement collaborateur

GROUPE JLO EXPERT QVT / HPI

Présents à Préventica 2019

Voir l'ensemble des partenaires