L'événement de référence pour la santé et la sécurité au travail

Préserver l’humain est la priorité de notre politique de sécurité incendie

Avec près de 18 millions de m2 de bâtiments en gestion en France, dépendant en outre de différentes réglementations, les enjeux de la prévention du risque incendie sont considérables pour BNP Paribas Real Estate Property Management avec un pôle entièrement dédié à cette thématique.
Zoom

Quel est le rôle du Département prévention des risques incendie chez BNP Paribas Real Estate Property Management ?
Comme son nom l’indique, le Département Prévention du risque incendie veille à prévenir les dommages qui pourraient être causés par un sinistre dans l’ensemble des immeubles que nous gérons. L’une des difficultés provient de la diversité de réglementations que nous devons appliquer en fonction des caractéristiques de ces locaux : résidentiels, Code du travail, ERP, IGH.
Notre équipe est composée de 4 personnes, des préventionnistes spécialisés dans la sécurité incendie qui sont les interlocuteurs privilégiés des gestionnaires techniques pour toutes leurs questions relatives à la sécurité incendie.


Dans quels cas pouvez-vous être amenés à intervenir ?
Notre rôle prioritaire est un rôle de conseil aussi bien auprès des propriétaires, des locataires que des gestionnaires de ces immeubles. Par exemple lorsque des travaux doivent être réalisés ou une restructuration du bâtiment envisagée, nous sommes systématiquement parties prenantes pour veiller au bon respect de la réglementation incendie.
Nous accompagnons également les gestionnaires techniques dans la rédaction de leurs appels d’offres et la sélection de leurs prestataires de sécurité incendie.
Nous assurons une veille règlementaire permanente et alertons les personnes concernées de l’éventuel écart réglementaire qu’il pourrait y avoir dans le bâtiment et les accompagnons dans les procédures de mise en conformité.


Quel est l’aspect de votre métier que vous appréciez particulièrement ?
C’est un métier très varié, chaque jour est différent du précédent. Nous avons une partie réglementaire importante mais aussi beaucoup de terrain, depuis les audits sécurité jusqu’aux exercices d’évacuation.
Nous avons une responsabilité importante et un devoir de sensibilisation et d’information. Les bâtiments résidentiels sont ceux où il y a le plus de victimes, bien souvent parce que les gens ne savent pas quel comportement adopter en cas d’incendie. Par exemple il y a depuis plus d’un an obligation d’installer les Détecteurs et Autonomes Avertisseurs de Fumée. Mais sait-on à quoi cela sert ? Qui contrôle leur bonne installation ?
De la même façon, dans les immeubles dits Code du travail, le respect de la réglementation incendie repose essentiellement sur le maitre d’ouvrage et le maitre d’œuvre, contrairement aux ERP et IGH plus encadrés, notamment par les commissions de sécurité.
Il y a encore beaucoup à faire dans mon métier pour faire avancer les choses et c’est cela qui me passionne !

Sur le même sujet

Prochains rendez-vous

conférences

évements Preventica

MASE et Culture de Sécurité

MASE

Choix de la Protection Chimique - Critères de sélection - Outil DuPont™ SafeSPEC

DUPONT

L’impact des outils numériques professionnels sur les salariés français

SEST

L’impact des odeurs dans la Qualité de vie au travail

PREVENTICA

Programme for ME by APRIL : un dispositif d'assistance globale pour vos équipes

ARIANE CONSEIL

APPTIV, solution innovante dédiée au diagnostic du risque routier

VAL SOLUTIONS

Présents à Préventica 2019

Voir l'ensemble des partenaires