L'événement de référence pour la santé et la sécurité au travail

Un nouveau programme d'actions évolutif et proche du terrain

Le nouveau programme d’actions pluriannuel du Fonds National de Prévention de la CNRACL couvre la période 2018-2022, avec pour ambition d’être au plus près des attentes et besoins des fonctions publiques territoriales et hospitalières.
Zoom

Pouvez-vous nous exposer en quelques mots ce qu'est le Fonds National de Prévention de la CNRACL ?

Le Fonds National de Prévention (FNP) a été créé en 2001 par la volonté de M. Claude Domeizel, Président de la CNRACL, soutenu par l'ensemble des membres du conseil d'administration. Le FNP de la CNRACL est totalement intégré au régime de retraite des versants hospitalier et territorial de la fonction publique. Son budget est d'ailleurs issu du versement d'une partie (0,1%) de la contribution vieillesse des employeurs.
Le FNP de la CNRACL a 3 missions légales. En premier lieu, il est chargé d'établir annuellement les statistiques accidents du travail / maladies professionnelles des versants hospitalier et territorial de la fonction publique. Deuxièmement, le FNP de la CNRACL accompagne les employeurs publics dans la mise en place de leurs actions de prévention par le conseil sur l'élaboration de démarches adaptées et structurées et la participation à leur financement.
Enfin, le FNP élabore des recommandations nationales pour orienter les politiques de prévention du secteur public.

Le programme d'actions 2018-2022 du FNP est entré en vigueur début février, en quoi diffère-t 'il des précédents ?

Ce programme d'actions est le 5e programme mis en place par le FNP de la CNRACL. Il dessine les priorités et objectifs d'actions pour les 4 années à venir tout en restant suffisamment souple pour s'adapter aux différentes évolutions dont celles relatives aux situations et organisations de travail.
Son élaboration a été plus longue mais fructueuse car c'est un programme qui a fait l'objet d'une véritable co-construction avec l'ensemble des composantes du Conseil d'administration (représentants des employeurs et des affiliés). Notre objectif était de parvenir à un vrai consensus en s'appuyant sur le bilan des précédents plans.
Les orientations qui sont énoncées sont complémentaires et ont vocation à s'articuler les unes avec les autres. Au-delà d'être un outil financier, le FNP a vocation à se positionner comme un acteur national du champ de la prévention.

Quelles sont les principales orientations de ce 5e programme d'actions ?

Nous souhaitons en premier lieu renforcer la dimension recommandation de notre action en fixant les priorités annuelles ciblant des métiers ou des risques prioritaires. Par exemple en 2019, les priorités d'actions portent sur les questions liées au maintien dans l'emploi, au travail sur écran, ou encore à des secteurs d'activité ou métiers spécifiques (ATSEM, auxiliaires de puéricultures, aides-soignants, EHPAD, police municipale, métiers en lien avec le transport logistique). Ces priorités feront l'objet d'un financement bonifié.
L'un des autres aspects forts de ce plan d'actions est le développement de notre politique partenariale pour la cibler et la resserrer sur des objectifs plus opérationnels.
Enfin, nous souhaitons avoir une visibilité plus immédiate et complète de la sinistralité aussi bien dans le versant territorial qu'hospitalier de la fonction publique, ceci afin de partager plus facilement ces données avec les employeurs et les pouvoirs publics. De la même façon, nous allons rendre plus visible notre action dans des zones géographiques peu touchées à l'heure actuelle et rendre le traitement des demandes de subventions plus simple et plus fluide pour les collectivités et établissements hospitaliers.
Bref, un fonctionnement évolutif, souple, efficace, tels sont nos objectifs.

 

Prochains rendez-vous

conférences

évements Preventica

Maladies chroniques évolutives, cancer et travail : des repères pour agir

ANACT / INSTITUT NATIONAL DU CANCER

Risque routier professionnel : les conditions d’efficacité du Plan de Prévention

GP2R

Coup de frein sur le risque routier : une prévention individuelle et collective

SANTE AU TRAVAIL ILE-DE-FRANCE

MASE, pour un système de management SSE simple et à l'efficacité prouvée

MASE

Prévention des chutes de hauteur lors des opérations de maintenance au stade de la conception du projet de construction

CRAMIF / INRS

L’impact des outils numériques professionnels sur les salariés français

SEST

Présents à Préventica 2019

Voir l'ensemble des partenaires