J-40 avant Préventica Paris     |     JE M'INSCRIS

Stop à la fatigue liée au bruit

SANTE ET ENVIRONNEMENTS POLLUANTS || Bruit
/

L’association JNA lance sa 6ème semaine de la santé auditive au travail et alerte sur les répercussions du bruit sur la santé des collaborateurs, notamment dans ce contexte de retour en présentiel après une longue période de télétravail.


A la veille du lancement de la sixième édition de la semaine de la santé auditive au travail, l’association JNA fait part des résultats d’une enquête réalisée en partenariat avec l’Ifop.

Menée auprès de de 1663 personnes actives occupées de 18 ans et plus, entre le 16 et le 20 septembre 2021, elle montre notamment que le retour sur site après la période de télétravail s’accompagne d’une difficulté d’adaptation au bruit en présentiel. Pour 30% des télétravailleurs qui reviennent sur site, la sensibilité au bruit a augmenté. Pour seulement 12% elle a diminué.

L’étude précise que ce sont surtout les plus jeunes (25-34 ans) qui sont gênés par le bruit et les nuisances sonores au travail et que cette gêne est notamment ressentie en présentiel (47%) plutôt qu’en télétravail (17%). Autre élément, pour 57% des répondants, les nuisances sonores sur le lieu de travail peuvent être à l’origine d’incompréhensions avec les personnes qui les encadrent.

70% des actifs disent que le bruit a au moins une répercussion sur leur quotidien, il s’agit notamment des moins de 35 ans (75%). Ces répercussions s’expriment sur la santé en termes de :

  • fatigue, lassitude ou irritabilité pour 60 % des participants à l’enquête
  • stress pour 55%
  • troubles du sommeil pour 43%
  • gêne auditive (diminution momentanée de compréhension de la parole) pour 43%

Le baromètre Ifop-JNA met également en avant les freins qui s’opposent à la réduction du bruit au travail, comme le sentiment que le bruit fait partie de l’environnement de travail et du dynamisme collectif (35%), ou un certain fatalisme, l’idée qu’on ne peut pas y faire grand-chose (32%) ou encore le manque d’informations sur les impacts du bruit sur la santé en général (39%).

En savoir plus :