RDV à LYON 2022 ! |     JE M'INSCRIS

« Prévenir les allergies professionnelles », nouveau guide de l’INRS

SANTE ET ENVIRONNEMENTS POLLUANTS || Santé et environnements polluants
/
24/05/2022

L’INRS publie de nouveaux dépliants à destination des entreprises, sur la prévention des allergies professionnelles. Ils recensent des informations sur les principales allergies professionnelles cutanées ou respiratoires.


Les allergies professionnelles sont dues à l’exposition sur le lieu de travail à des agents sensibilisants tels que les produits chimiques, les protéines végétales ou animales... Les chiffres sur ce sujet sont assez éloquents selon l’INRS :

Environ 180 cas d’asthme et plus de 400 cas de dermatites allergiques de contact par an en moyenne reconnus d’origine professionnelle (moyenne sur les dix dernières années) (et ces chiffres seraient sous-évalués parce que souvent sous-déclarés)

70 à 90 % de dermatites de contact parmi les pathologies cutanées professionnelles. Parmi elles, la dermatite allergique de contact (eczéma) est une des plus répandues, après la dermatite d’irritation.

6-7 % de prévalence de l’asthme dans la population générale en France, dont 15 à 20 % seraient d’origine professionnelle. L’asthme professionnel est une des affections pulmonaires d’origine professionnelle le plus souvent rencontrée.

Afin de renforcer la prévention de ces allergies professionnelles l’INRS met à disposition un dépliant qui reprend les moyens de réduire les niveaux d’expositions aux agents sensibilisants. Dans un autre document, l’institut fait un focus sur l’eczéma. Cette allergie cutanée, souvent localisée sur les mains ou les poignets, peut avoir de grandes conséquences sur le reste de l’organisme. Le dépliant de l’INRS indique les bonnes pratiques à adopter à son poste de travail lors du lavage des mains et lors du port de gants.

En savoir plus :