J-3 avant Préventica Lille     |     JE M'INSCRIS

Les derniers chiffres clés sur les conditions de travail et la santé au travail publiés

ORGANISATION DE LA PREVENTION || Etat des lieux et prospective SST
/

Expositions professionnelles, santé et travail, prévention des risques... La Dares vient de publier les chiffres clés sur les conditions de travail et la santé au travail en France, ainsi que des éléments sur l’activité des personnes handicapées ou en situation de handicap.


La Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) publie ses nouveaux chiffres clés sur les conditions de travail et la santé au travail. Ils reviennent sur les expositions au bruit, aux agents cancérogènes, aux agents biologiques, aux facteurs de pénibilité et aux risques psychosociaux en milieu de travail. Mais aussi sur les contraintes articulaires au travail, la durée et l’organisation du travail et sur les conditions de travail des indépendants.

Une seconde partie du rapport aborde le travail, la santé et le handicap en passant par les accidents du travail et les maladies professionnelles. Enfin le document se termine par la mise en avant de pratiques de prévention des risques.

Parmi ces données, quelques chiffres sont à retenir :

  • Un salarié sur dix exposé à un bruit supérieur à 80 dB (A) 10 heures ou plus par semaine. Les secteurs de l’industrie et de l’agriculture sont plus concernés par les bruits perçus comme intenses.
  • En 2017, encore 11 % des salariés exposés à au moins un produit chimique cancérogène.
  • En 2017, les salariés de la fonction publique hospitalière (FPH) sont très largement surexposés (73 % contre 43 % pour la fonction publique territoriale, 26 % pour la fonction publique d’État et 20 % pour le secteur privé) aux agents biologiques.
  • 985 000 salariés sont soumis à « la répétition d’un même geste ou d’une série de gestes à une cadence élevée », 20 heures ou plus par semaine.
  • Les troubles musculosquelettiques (TMS) constituent de loin la première cause de maladies professionnelles (MP) indemnisées puisqu’ils représentent 88 % de l’ensemble des 50 000 MP reconnues en 2018. Au total, sur cette même période, il est recensé 10,8 millions de journées de travail perdues du fait d’arrêts de travail liés aux TMS.
  • Les principaux secteurs concernés par la pénibilité (au moins 100 000 salariés exposés selon les critères du C3P) sont le commerce, les activités administratives de services et de soutien (qui incluent les agences d’intérim), la construction, les transports et l’entreposage, l’industrie des denrées alimentaires, l'hébergement médicosocial et la santé.
  • Les femmes plus exposées aux exigences émotionnelles et au manque de soutien social.
  • En 2016, 24 % estiment que leur travail n’est pas reconnu à sa juste valeur et 37 % s’estiment mal ou très mal payé au vu du travail réalisé.
  • En 2018, la durée habituelle hebdomadaire du travail des salariés à temps complet est de 39,1 heures, stable depuis 2014.
  • En 2019, 2,7 millions de personnes d'âge actif disposent d'une reconnaissance administrative de leur handicap.
  • Le régime général et le régime agricole ont reconnu en 2016 plus de 50 700 nouveaux cas de maladies professionnelles. La quasi-totalité des maladies professionnelles touche les ouvriers et employés.

Pour rappel, la Dares est la direction du ministère du Travail qui produit des analyses, des études et des statistiques sur les thèmes du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social.