La plateforme de référence pour un environnement de travail sain et sécurisé

Un collectif rhonalpin propose sa contribution au livre blanc sur la sécurité intérieure

continuum sécurité

Ce collectif composé de 23 acteurs des institutions régionales, des réseaux professionnels et des entreprises rhônalpines, a souhaité partager ses expériences et ses expertises de terrain sur le sujet du continuum de sécurité.


A l'origine de cette initiative, David Hornus, dirigeant fondateur de la société CORPGUARD explique « En matière de sécurité, Lyon et plus largement le territoire régional dans son ensemble est un véritable laboratoire du continuum de sécurité, dont le fonctionnement est unanimement reconnu, pour sa qualité.
Au moment où les plus hautes instances de l’État ont souhaité mobiliser l’ensemble
des forces du pays sur les enjeux de la sécurité globale, il nous a semblé judicieux et même nécessaire d’apporter notre contribution. Notre expertise nous donne une réelle légitimité en la matière ».

L'analyse des interviews des 23 professionnels qui ont accepté de participer au projet a donné naissance à un ouvrage collectif proposant une contribution territoriale au continuum de sécurité.

Les propositions détaillées dans le document s'articulent autour de 4 axes :

Le continuum de sécurité globale. Dans un contexte marqué par la réduction des effectifs de police, l’accroissement des zones d’engagement des militaires français et, enfin, la perspective de grands évènements sportifs, qu’il s’agisse de la Coupe du monde de rugby 2023 ou les Jeux Olympiques de Paris 2024, il est de plus en plus évident que l’État ne pourra pas assurer tout seul le continuum de sécurité globale.
Le recours à des acteurs privés devient une nécessité, mais cette externalisation de certains segments de la sécurité intérieure doit être encadrée par les services publics.

 • L’importance de promouvoir la culture de la sécurité. Si les attentats en France ont mis en lumière la nécessité d’instaurer une culture de la sécurité et du renseignement, cet impératif ne se réduit pas au contre-terrorisme. La menace cyber, par exemple, qui ne cesse de prendre de l’ampleur et la crise liée au Covid-19 sont l’illustration de l’enjeu stratégique que représente le développement de la culture de la sécurité tant au sein des entreprises, notamment les PME, que dans la société civile.

• La nécessité de mettre l’accent sur la formation dans les domaines de la sécurité afin de développer la culture du renseignement et de la sécurité. Les formations se développent depuis plusieurs années pour former de futurs cadres de la sécurité ou des chercheurs.
Au-delà de la formation des élites, il est indispensable d’élever le niveau de recrutement des agents. L’humain doit donc être au centre des réflexions.

• Le besoin d’un encadrement éthique de la sécurité privée (RSE). Pour que ce partenariat public / privé désormais indispensable soit efficace, il faut que l’image des acteurs de la sécurité privée soit à la hauteur de l’enjeu et que leurs compétences soient reconnues.
Il est donc indispensable de mettre l’accent sur le professionnalisme, la rigueur, la maitrise de la réglementation, la déontologie, les normes et le respect des contrats.

En savoir plus :

Sur le même sujet

Danièle Meslier ADMS (Association des Métiers de la Sécurité)

"La sécurité privée est en danger ! "

Danièle Meslier - présidente
ADMS (Association des Métiers de la Sécurité)

Arnaud LESAGE École de Sécurité, Département de la Direction Sécurité Auchan Retail France

"Nos formations sécurité sont en connexion directe avec le terrain"

Arnaud LESAGE - Directeur
École de Sécurité, Département de la Direction Sécurité Auchan Retail France

Dominique Ciravegna Groupe Kiloutou

"Une politique sûreté ne sert à rien si elle n’est pas comprise, acceptée et appliquée."

Dominique Ciravegna - Directeur Contrôle Interne et Sûreté
Groupe Kiloutou

Présents à Préventica

Voir l'ensemble des partenaires