J-3 avant Préventica Lille     |     JE M'INSCRIS

Qui sont les chargés de sécurité ?

SECURITE DES LIEUX DE TRAVAIL || Cybersécurité
/

Le premier baromètre des ingénieurs et chargés de sécurité du CNPP explore la typologie des professionnels occupant une fonction sécurité au sens large.


Dans le cadre de son premier baromètre des ingénieurs et chargés de sécurité, le CNPP a interrogé plus de 9 000 professionnels, ayant les fonctions d’animateur, de responsables, de chargés, de chefs de service, d’ingénieurs et de directeurs occupant la fonction sécurité au sens large du terme, pouvant donc englober une fonction transversale des risques ou une approche spécifique à un risque.

Le profil type du chargé de sécurité reste assez conventionnel. C'est une profession à dominante masculine dans une écrasante majorité des cas, même s'il convient de noter l'arrivée progressive des femmes dans ces fonctions, celles-ci étant globalement plus jeunes que leurs homologues masculins.
Ces femmes sont d'ailleurs plus diplômées que les hommes : plus de 80% des femmes sont titulaires d'un Bac +3 contre seulement 48% des hommes.

La part des femmes est proportionnellement plus importante dans l’assurance, l’industrie, alors que leur part demeure deux fois plus faible qu’en industrie dans les ERP/IGH.
Il est à noter également que dans l’industrie, la répartition est hétérogène selon le domaine d’activités. Ainsi, dans l’agro-alimentaire, les femmes représentent 58% de l’effectif et 47% de l’effectif dans le secteur de l’énergie et de l’eau. A contrario, dans le secteur tertiaire et les ERP, le sexe féminin n’atteint un quota que de 16% dans les établissements de soins et de 12,5% dans le secteur bancaire.
 
L'âge moyen des chargés de sécurité s'établit à 43 ans et 'on constate un rajeunissement de la profession.
Si le métier de chargé de sécurité était autrefois occupé par un nombre important d’autodidactes ayant beaucoup d’expériences au sein de leurs entreprises, l’évolution de ce modèle tend à s’amenuiser. L’âge interfère avec le niveau d’études : les nouveaux entrants sur le marché de l’emploi sont nettement plus diplômés et une grande majorité des moins de 30 ans disposent désormais d’un bac + 5 voire plus.
 
Le baromètre des des ingénieurs et chargés de sécurité du CNPP explore également en détail les niveaux de salaires, la position hiérarchique, les missions et les moyens alloués aux professionnels de la sécurité.
Cet outil d'analyse et de benchmark approfondi de la fonction sécurité permettra à ces professionnels de de se situer par rapport à leurs pairs, et d’observer les tendances et évolutions en termes de contenu, de pratiques de la mission.