RDV en 2022 à NANTES & LYON ! |     JE M'INSCRIS

Le handicap et la santé au travail sont des sujets différents mais complémentaires

Le handicap et la santé au travail sont des sujets différents mais complémentaires

Accessibilté / handicap
/
Prendre en compte les spécificités des personnes en situation de handicap, faciliter leur recrutement ou encore rationaliser le nombre d’acteurs autour de cette thématique, tels sont les souhaits de l’APHPP.

Matthieu Annereau, référent handicap à la Banque Populaire Grand-Ouest, élu à la ville de Saint-Herblain, conseiller à Nantes Métropole est également président de l’Association pour Prise en compte du Handicap dans les Politiques Publiques et Privées. Pour Préventica il fait le lien entre prévention et handicap.

Pourquoi serez-vous présent à Préventica Grand Ouest ?
Je serai là en tant que président de l’APHPP pour monter que les sujets du handicap et de la santé au travail sont des sujets différents mais qui ont beaucoup d’axes connexes et qui peuvent être complémentaires. L’un apporte à l’autre et vice versa. Par exemple, les collaborateurs en situation de handicap ont besoin d’axes spécifiques dans la prévention et notamment le maintien en emploi.

Quel est le rôle de votre association ?
Nous avons un ensemble de propositions que nous mettons sur la table pour améliorer l’emploi et le maintien en emploi des personnes en situation de handicap. Et lorsque nous disons que certains dispositifs ne vont pas assez loin, ne sont pas bien élaborés, nous avons derrière des solutions concrètes à proposer.

Par exemple ?
Nous avons beaucoup d’entreprises qui nous disent « je souhaite embaucher des personnes handicapées mais je ne sais qui contacter, ni comment le faire ». Cela montre qu’il y a un besoin de simplification des dispositifs. Nous préconisons une rationalisation du nombre des acteurs (Pôle emploi, Aap emploi, Agefiph…) en termes de sourcing et d’accompagnement des personnes en situation de handicap.

Nous faisons également des recommandations sur la santé mentale. Comme tous les collaborateurs, le télétravail a eu un impact sur la santé mentale. Mais les personnes en situation de handicap ont souvent été les premières concernées. Ces personnes ont besoin d‘un lien social et c’est très souvent par l’emploi qu’il le trouve. Le télétravail a donc frappé directement ce point-là pour les collaborateurs en situation de handicap.

Que dites-vous aux entreprises qui ne se sentent pas concernées par le handicap ?
Que lorsque vous n’avez pas de personnes en situation de handicap dans son entreprise, vous vous privez de talent ! La première source de compétitivité d’une entreprise c’est son capital humain. Plus il est riche et divers et plus on va vers une rentabilité de l’entité.

Notre conférence :
HANDICAP et santé au travail : jouons la complémentarité !
mardi 17 mai - 10h15-11h15

Partagez :