RDV en 2022 à NANTES & LYON ! |     JE M'INSCRIS

« Il y a une vraie volonté de Prosol de faire évoluer la culture sécurité et que tout le monde se l’approprie »

« Il y a une vraie volonté de Prosol de faire évoluer la culture sécurité et que tout le monde se l’approprie »

Management SST
/
Exploitant des rayons fruits et légumes, poissonnerie et crémerie des magasins Grand Frais, propriétaire des enseignes Fresh, Banco Fresco et du site de livraison mon-marche.fr, Prosol regroupe des milliers de collaborateurs. Pour répondre aux enjeux de santé et sécurité, l’entreprise a décidé de mener une stratégie à long terme. Alexandre Nicolay, responsable Prévention Santé Sécurité nous en dit plus.

Comment a démarré l’établissement de la stratégie SST au sein de Prosol ?
Il y a eu une volonté de l’entreprise de s’investir en profondeur sur les questions de santé et de sécurité. Il y a eu une prise de conscience de l’importance de ces questions-là. Nous faisons partie des secteurs d’activité où il peut y avoir un certain turn-over. Les questions de condition de travail sont alors des enjeux qui touchent beaucoup.
Nous avons commencé par réaliser un diagnostic important, exhaustif, au plus proche des réalités de terrain. Nous avons pris le temps de poser ce diagnostic santé sécurité, de voir où nous en étions.

Qu’avez-vous pu mettre en lumière ?
Le travail de diagnostic, d’audit interne et de mise en place d’indicateurs nous donne le cap. Il nous a permis de quantifier nos risques et va nous permettre de préciser encore d’avantages ces mêmes risques. Cet important travail de diagnostic, qui ne sera jamais figé, va nous permettre de définir des actions précises qui vont concourir à la mise en œuvre de notre stratégie Santé Sécurité au Travail.

Quelle est cette stratégie ?
Nous avons établi un programme pluriannuel, donc d’ici 2025 qui s’articule autour de trois axes :  Le management et l’implication des managers autour des questions SST, la formation de nos collaborateurs et la technique, le matériel et les modes opératoires. Il n’y a rien de révolutionnaire là-dedans, nous allons plutôt apporter de l’innovation sur la façon de traiter ces enjeux en restant fidèle à nos valeurs.

Avec quels types d’actions allez-vous répondre à ces enjeux ?
Comme le travail de nos collaborateurs est très lié aux manutentions et notamment aux manutentions manuelles, Prosol a prévu une grosse action autour des TMS. Nous réfléchissions à des modes opératoires et des matériels innovants, pour limiter le port de charge et faciliter les conditions de travail. Ce travail doit se faire en impliquant au maximum les principaux intéressés et devra passer par des phases de test importantes.

Vous travaillez aussi sur un projet en rapport avec la loi du 2 août 2021. Dites-nous en plus.
Prosol travaille sur la refonte de ses documents uniques sur l’ensemble de ses sociétés. Nous voulons profiter de cette réforme pour remettre tout à plat, y associer un maximum de personnes et notamment la médecine du travail, les managers, les collaborateurs… Nous voulons un document qui serve et qui soit vivant, une colonne vertébrale à nos actions de santé, sécurité sur le terrain. Le document unique est peu utilisé par nos collaborateurs et c’est dommage ! C’est un outil qui peut être super riche en termes d’échanges, d’identification des risques spécifiques et surtout il peut amener des pistes de solutions. Nous cherchons donc un outil collaboratif qui puisse évoluer rapidement pour transformer le document unique.

Qu’est-ce qui guide vos choix d’actions à mettre en place ?
Il y a une vraie volonté de Prosol de faire évoluer la culture sécurité et que tout le monde se l’approprie. Nous voulons que les choses partent du concret, de ce qu’il se passe chez nous, pour que les démarches puissent s’ancrer dans une vraie culture d’entreprise.
Nous avons par exemple pour ambition d’apporter la formation au plus près de nos salariés. Pour cela nous projetons d’avoir nos propres formateurs PRAP, pour avoir les compétences PRAP en interne et pouvoir discuter des conditions de travail, de l’analyse de poste et trouver des solutions directement avec les collaborateurs.

Prosol sera présent lors de Préventica Lyon pour faire part de son retour d’expérience en matière de santé, sécurité et qualité de vie au travail.

Partagez :