Les petites entreprises d'Auvergne-Rhône-Alpes, championnes de la prévention des risques

Les petites entreprises d'Auvergne-Rhône-Alpes, championnes de la prévention des risques

Témoignages de petites entreprises qui ont mis en place des plans de prévention dans leur structure, avec l'aide de l'Union des Entreprises de Proximité (U2P).

Fuat Uyumaz, Sud Est Façades

Rénovation de façades, Isère, 15 employés

 

La première raison de penser santé au travail, c’est le bien-être de nos salariés. Mais il y a aussi des raisons plus commerciales. Le métier de façadier a très mauvaise réputation en termes de sécurité et de conditions de travail. Le fait de s’engager dans une démarche de sécurité telle que MASE nous permet de nous différencier de nos concurrents et d’accéder à des marchés que nous n’aurions pas pu atteindre sans cette certification.

Comment l’U2P vous a-t-elle accompagné ?

Nous avons travaillé en priorité sur la prévention des chutes de hauteur, qui est le risque professionnel le plus important dans notre entreprise. Tous nos échafaudages ont été renouvelés et dans le cadre de notre plan de prévention, nous avons également formé nos chefs d’équipe au montage/démontage en sécurité.

Quels sont les bénéfices que vous avez retirés de cette démarche ?

L’ambiance de travail et l’engagement de nos équipes sont bien meilleurs, depuis que nous avons engagé la démarche MASE. Nous avons aussi beaucoup de retours positifs de nos clients sur la sécurité, c’est un point très important dans notre développement commercial. Tout cela nous renforce dans la volonté d’en faire encore plus.

----

Xavier Thiollière, Salon de coiffure Xavier Thiollière

Salon de coiffure, Rhône

 

Je suis quelqu’un qui fait très attention à sa santé dans ma vie de tous les jours. Je fais beaucoup de sport, je surveille mon alimentation, je vais régulièrement chez l’ostéo. Il est donc naturel que j’applique aussi ces principes dans ma vie professionnelle et à mes collaborateurs. Malgré les apparences, le métier de coiffeur est un métier ‘’ à risques ’’ : les postures contraignantes, les produits chimiques, les outils peu adaptés…. Dans mon salon, j’ai fait le choix d’équipements de qualité, même si c’est plus cher, pour faciliter le travail : sèche-cheveux puissant pour le porter moins longtemps, ciseaux et tondeuses performants, fauteuils réglables … J’ai également investi dans un système de traitement de l’air qui permet de filtrer les microbes et les particules fines et j’ai banni l’utilisation de toutes les laques et produits volatiles.

Comment l'U2P vous a-t-elle accompagné ?

Grâce à la Carsat, j’ai pu bénéficier de l’aide Préciséo dédié aux salons de coiffure et qui m’a permis d’investir dans une hotte d’aspiration. Je fais également pour moi et pour mes salariés beaucoup de formations pour nous améliorer dans nos pratiques et diminuer la pénibilité.

Quels sont les bénéfices que vous avez retirés de cette démarche ?

Si mes collaborateurs sont bien dans l’entreprise, mon entreprise se porte bien, c’est assez simple ! Dans mon mode de management, je suis très souple et nous innovons beaucoup dans notre gestion RH par rapport à des salons traditionnels. Je fais par exemple très attention à. l’équilibre vie privée/vie professionnelle. C’est tout un état d’esprit que j’ai insufflé dans l’équipe, j’ai plaisir à travailler et mes salariés aussi.

----

Sylvie Badet, Toit et Bois 73

Couverture - Charpente, Savoie, moins de 10 employés

 

C’est important de prendre soin de nos salariés. Mon mari et moi avons le souci de la protection de la santé et de la sécurité de l’équipe. Nous avons créé l’entreprise il y a 10 ans, ces 10 premières années ont été consacrées au développement et à la structuration. Aujourd’hui nous souhaitions franchir un nouveau cap en réfléchissant et en mettant en place des actions en faveur de l’amélioration des conditions de travail.

Comment l’U2P vous a-t-elle accompagnée ?

Nous avons travaillé en collaboration avec le MASE et l’OPPBTP sur 3 focus risques principaux : la prévention des chutes de hauteur, le risque routier et le risque électrique. Sur la prévention des chutes de hauteur, nous avons investi dans de nouveaux échafaudages avec montage automatique. Pour la prévention du risque routier, nous portons une attention particulière à nos véhicules pour qu’ils soient toujours en bon état et bien entretenus. Et puis nous avons fait faire des formations risque électrique à tous nos salariés

Quels sont les bénéfices que vous avez retirés de cette démarche ?

Le fait d’investir dans la sécurité nous permet de fidéliser nos salariés, nous avons très peu de turnover. Notre investissement dans la démarche MASE permet de continuer à penser et parler sécurité de façon continue dans l’entreprise et d’y inclure tout le monde.

 

Retrouvez les témoignages des entreprises aidées par :
- la MSA
- la Chambre des Métiers
- l'Agemetra
- la Carsat

Partagez :