« On s’est aperçu que le télétravail pouvait être adapté à tous les niveaux de l’entreprise »

« On s’est aperçu que le télétravail pouvait être adapté à tous les niveaux de l’entreprise »

Télétravail ///
/
Quasiment généralisé avec l’arrivée du confinement, le télétravail nécessite d’être encadré selon les syndicats. Catherine Pinchaut, secrétaire nationale de la CFDT, sera présente lors de Préventica Nord France pour débattre de cette forme de travail.

« On doit se garder de succomber à la tentation du tout télétravail, il faut encadrer cette pratique et proposer des repères pour mettre en place cette organisation dans un dialogue social concerté et équilibré. », annonce Catherine Pinchaut, secrétaire nationale de la Confédération française démocratique du travail (CFDT).

Depuis plusieurs semaines, les partenaires sociaux ont entamé une négociation interprofessionnelle pour poser, dans un premier temps, un diagnostic partagé sur le télétravail. L’objectif étant de revisiter l’accord de 2005 et de donner un cadre de référence à la mise en place du télétravail, sans qu’il soit trop rigide ou contraignant.

Les syndicats ont mis en lumière plusieurs points qui leur semblent primordiaux. Il est notamment question de lister tous les postes éligibles au télétravail : pendant le confinement et situation d’urgence obligeant.

« On s’est aperçu que le télétravail pouvait être adapté à tous les niveaux de l’entreprise », précise Catherine Pinchaut.

La CFDT, en accord avec l’UNSA et la CFTC, souhaite que les conditions de mise en œuvre du télétravail soient négociées dans les entreprises et encadrées, a minima dans le cadre d’une charte ou mieux encore avec un accord d’entreprise. Pour la secrétaire nationale CFDT, il est important de rappeler que le télétravail doit être un choix volontaire pour l’entreprise et pour le salarié.

« Ce n’est ni un droit ni une obligation. », rappelle-t-elle.

Mais surtout qu’il doit être un enjeu de dialogue social dans l’organisation.

Elle reviendra en détail sur la nécessité de cet échange lors de la conférence « Le télétravail, une forme de travail qui mobilise dialogue social et dialogue professionnel », le mardi 20 octobre à 14h, lors de Préventica Nord France.

La CFDT sera également présente sur le stand J24 lors de Préventica Nord France.

Partagez :