L'événement de référence pour la santé et la sécurité au travail

Accord en vue sur l'égalité professionnelle dans la fonction publique

égalité professionnelle femme homme
Ce nouvel accord, qui reprend et renforce les dispositions du protocole d’accord du 8 mars 2013, concernera l’ensemble des agents de la Fonction publique pour les trois versants (État, territorial et hospitalier)

L'objectif annoncé par M. Olivier DUSSOPT, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes publics, ainsi que celle du Gouvernement, est de franchir un nouveau cap en matière d’égalité entre les femmes et les hommes -principe érigé « grande cause du quinquennat » par le Président de la République.

Le protocola d'accord est pour cela structuré autour de ciq axes :

1. Renforcer la gouvernance des politiques d’égalité ;
2. Créer les conditions d’un égal accès aux métiers et aux responsabilités professionnelles ;
3. Supprimer les situations d’écarts de rémunération et de déroulement de carrière ;
4. Mieux accompagner les situations de grossesse, la parentalité et l’articulation des temps de
vie professionnelle et personnelle ;
5. Renforcer la prévention et la lutte contre les violences sexuelles et sexistes.
 
Des mesures très concrètes figurent au programme de ce protocolme d'accord :
  • Rendre obligatoire, pour tout employeur public, l’élaboration d’un plan d’action « Égalité professionnelle » d’ici à 2020 et sa mise en œuvre dans un délai maximum de trois ans
  • Déploiement, par chaque employeur public, d’un ou des référents Égalité, travaillant en réseau et en articulation avec les acteurs déjà en place ;
  • Étendre et renforcer le dispositif des nominations équilibrées pour l’encadrement supérieur et les emplois fonctionnels des trois versants de la Fonction publique
  • Intégrer dans les plans d’action « Égalité professionnelle » des mesures de résorption des écarts de rémunération ;
  • Neutraliser l’impact des congés familiaux sur la rémunération et les parcours professionnels
  • Garantir le respect de l’égalité entre les femmes et les hommes dans les procédures d’avancement
 
Les organisations syndicales disposent désormais d’un délai d’un mois pour confirmer leur engagement à signer ce nouveau protocole d’accord.

Sur le même sujet

Emmanuel ABORD DE CHATILLON Grenoble IAE, Univ Grenoble-Alpes et LEST CNRS Aix Marseille Université

"Du mal-être au bien-être au travail, une démarche impliquant de multiples facteurs"

Emmanuel ABORD DE CHATILLON - Chaire Management et santé au travail
Grenoble IAE, Univ Grenoble-Alpes et LEST CNRS Aix Marseille Université

Charlotte LECOCQ DEPARTEMENT DU NORD

"La réforme de la santé au travail"

Charlotte LECOCQ - Députée
DEPARTEMENT DU NORD

Marie SIPOS ACCENTURE

"Comment favoriser le bien-être au travail ? L'exemple d'Accenture"

Marie SIPOS - chargée de projets capital humain
ACCENTURE

Prochains rendez-vous

conférences

évements Preventica

Risque chimique en entreprise : organisation réglementaire et modalités d'approche

APAVE

Santé et sécurité au travail : l’ISO 45001 en bref

AFNOR GROUPE

RPS : une démarche de prévention participative dans les TPE/PME

MSA

Santé au travail : Que souhaite réformer le gouvernement en 2019 ?

PRESANSE

Bruit au poste de travail : pour s'y mettre, VRAIMENT

GAMBA ACOUSTIQUE

Et si on décidait d'être heureux, même au travail ?

AFNOR EDITIONS

Présents à Préventica 2019

Voir l'ensemble des partenaires