Preventica Congrès/Salons
L'événement de référence pour la santé et la sécurité au travail

Maladie de Parkinson reconnue comme maladie professionnelle chez les agriculteurs

Le décret 2012-665 du 4 mai 2012, publié le 6 mai 2012, très attendu par les agriculteurs, introduit la maladie de Parkinson et le carcinome du nasopharynx dans les tableaux de maladies professionnelles de la MSA

 

Le décret 2012-665 du 4 mai 2012, publié le 6 mai 2012, très attendu par les agriculteurs, introduit la maladie de Parkinson et le carcinome du nasopharynx dans les tableaux de maladies professionnelles de la MSA.

 

Reconnaissance officielle d’un lien explicite entre l’usage de pesticide et le risque de développer la maladie de parkinson
Le décret reconnaît enfin le lien de causalité entre la maladie de parkinson chez les agriculteurs et l’exposition de ces derniers aux pesticides, au sens large : « recouvre les produits à usages agricoles et les produits destinés à l'entretien des espaces verts (produits phytosanitaires ou produits phytopharmaceutiques) ainsi que les biocides et les antiparasitaires vétérinaires, qu'ils soient autorisés ou non au moment de la demande ».
Une évolution du tableau des maladies professionnelles de la MSA très attendue donc par les victimes des pesticides et qui avait déjà été annoncée lors du salon de l'agriculture.
Parkinson est une maladie neurologique chronique dégénérative qui se déclare entre 45 et 70 ans. Elle affecte le système nerveux central. Elle est à l’origine de troubles essentiellement moteurs d'évolution progressive. Reconnaissable aux tremblements incontrôlés des membres du patient, cette pathologie est la conséquence directe de la destruction lente de neurones du locus niger (ou « substance noire ») et d'une atteinte des faisceaux nigro-striés.
En France, elle toucherait un peu plus de 150 000 personnes.

Les dangers du formaldéhyde précisés
Un autre tableau, le 28 bis, relatif au carcinome du nasopharynx (partie supérieure du pharynx au-dessus du voile du palais constituée des fosses nasales) a été publié.
Il reconnaît le carcinome du nasopharynx en lien avec l'exposition et la manipulation de l'aldéhyde formique, de ses solutions et ses polymères dans diverses situations professionnelles :

  • opérations de désinfection,
  • préparation des couches dans les champignonnières,
  • traitement des peaux.

Ne sont pas concernés les travaux effectués en système clos ou les travaux dans les laboratoires.

 

Cet ajout porte à 67 le nombre de tableaux de maladies professionnelles reconnues par la MSA.

Les agriculteurs et la majorité de leurs syndicats, les associations de malades se félicitent de cette avancée dans la reconnaissance des problèmes de santé liés à ce type de métier.

Le décret :
http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20120506&numTexte=42&pageDebut=08149&pageFin=08150




Sur le même sujet

Voir l'ensemble des partenaires