Revue de presse

Michèle Guimon, Chef de projet amiante. INRS
"Des millions de mètres carrés de matériaux contenant de l'amiante sont toujours en place "

l'INRS vient de lancer une vaste campagne de sensibilisation sur " le risque Amiante " en direction des professionnels du second œuvre et bâtiments . Pourtant, il semble qu'aujourd'hui tous les bâtiments concernés sont, soit désamiantés, soit construits sans amiante après 1997. De quel constat est parti l'INRS ?

Nous sommes justement partis de ce constat, beaucoup de gens pensent que le problème de l'amiante a été réglé avec l'interdiction, ce qui est faux. Depuis 1997, on a arrêté d'utiliser l'amiante, mais on n'a pas retiré tout l'amiante qui a été utilisé pendant des décennies. Tous les bâtiments construits avant juillet 1997 sont susceptibles de contenir de l'amiante et l'obligation de retrait ne concerne que les flocages, faux-plafond et calorifugeages en mauvais état. Cela signifie qu'il y a des millions de mètres carrés de matériaux contenant de l'amiante qui sont toujours en place. Toute intervention sur ces matériaux va exposer à l'inhalation de fibres d'amiante.

Les études préparatoires conduites par l'INRS en vue de mettre en place cette campagne montrent de façon alarmante la faible prise de conscience des professionnels potentiellement exposés à l'amiante. Quelles sont les idées reçues qui reviennent le plus souvent ?

Nous nous sommes intéressés à la perception des dans les très petites entreprises du BTP et nous avons pu vérifier des points à la fois logiques et préoccupants. Les risques perçus sont les risques immédiats, visibles, et ayant un impact direct, notamment les chutes. Dans le cas de l'amiante, le danger est invisible et ses conséquences sont différées à long terme, d'où une très faible conscience du risque. Ces professionnels ne se sentent pas concernés par l'amiante, ils pensent que seuls les salariés des industries de l'amiante ou des chantiers navals sont touchés, or 30 % des malades indemnisés en 2004 sont issus du BTP.

Aujourd'hui, force est de constater que " le risque Amiante " a des conséquences graves sur la santé. Quelles sont les pathologies liées à l'amiante dont souffrent les professionnels du second œuvre et peut-on estimer un nombre de malades dans les années à venir ?

L'inhalation de poussières d'amiante provoque des maladies respiratoires, les quatre principales sont :

  • Les lésions pleurales bénignes, des affections se traduisant par des épaississements localisés de la plèvre, accompagnés ou non d'une altération de la fonction respiratoire.
  • Les asbestoses, des fibroses pulmonaires irréversibles et évolutives dont la gravité dépend du niveau et de la durée d'exposition.
  • Le mésothéliome ou cancer de la plèvre qui se traduit par une tumeur qui atteint cette membrane du poumon. Sa latence est de 25 à 40 ans. Ce cancer est " la maladie de l'amiante ", car entre 80 et 90% des cas sont liés à l'inhalation de ces fibres.
  • Le cancer broncho-pulmonaire: l'exposition à l'amiante multiplie par cinq le risque de voir se développer un cancer broncho pulmonaire. L'association amiante et tabac multiplie par 50 le risque de développer ce cancer.

On ne dispose pas de prévisions du nombre de malades issus du BTP, mais lorsqu'on observe la courbe des maladies liées à l'amiante sur les dix dernières années on observe une augmentation forte et constante.

Pour prévenir et mieux informer, pouvez-vous nous donner les grandes lignes de la campagne de prévention et les outils mis en place par l'INRS ?

Cette campagne repose sur deux leviers.
Il s'agit d'une part d'interpeller les professionnels du second œuvre et leur environnement pour leur faire comprendre qu'ils sont concernés par le risque amiante et les inciter à s'informer. Cela passe par une tonalité très directe et l'utilisation de médias grand public, radios et presse quotidienne régionale. Nous leur fournissons d'autre part des informations très pratiques leur permettant d'adapter leur approche des chantiers, pour cela l'INRS a mis en place un site Web dédié : www.amiante.inrs.fr et des fiches métiers très simples pour aider au repérage des matériaux contenant de l'amiante et expliquer les mesures de prévention à mettre en œuvre. Des affiches et dépliants seront également mis à disposition de ces professionnels dans les services de médecine du travail du BTP. Tout ces supports peuvent être commandés gratuitement à partir du site.


Document mis en ligne juin 2006

Congrès/Salon Préventica

LE MAGAZINE LES CONGRÈS/SALONS
Préventica 2015
Toulouse / Lyon
Préventica Maroc 2015
Congrès/Salon International pour la maîtrise des risques
Rétrospective


Qui sommes-nous ? | contact | recommander ce site | ajouter ce site à mes favoris | mentions légales / CGU | engagement eco-citoyen
Copyright © 2000 Communica - Tous droits réservés | Site déclaré a la CNIL sous le N° 882590